22 juin 2017

Est-ce que la religion évolue?







Une lettre dans le Courrier de Louise dit que la religion catholique a évolué, et elle cite comme exemple le fait que l'Église n'oblige plus les femmes de porte le voile pour fréquenter la messe.

Ça en réponse d'un athée intégriste qui dit que les religions n'évoluent pas.

En fait, dans la religion catholique, c'est un mélange de préceptes qui n'évolueront pas, et ouverture à des nouvelles idées.

Pour comprendre cette perspective, il faut se rappeller que l'Église a été fondée pour être la gardienne de la vérité.

Quand l'Église définit un dogme ou tranche sur une doctrine morale, il n'y pas d'évolution sur ce point. L'Église croit que Jésus est résuscité, et sur ce point, il n'y aura pas d'évolution. On ne renonce pas à la vérité.

MAIS, comme la vérité est infinie, et que nous ne le sommes pas, c'est normal qu'au cours de l'histoire, on développe une meilleure compréhension de la vérité et qu'on pousse notre réflexion là-dessus, Il se peut aussi que des nouvelles connaissances informent le développement théologique. Par exemple, la théorie de l'évolution, l'histoire des formes littéraires, et ainsi de suite. St. Augustin avait tendance à prendre le livre de la Génèse plus littéralement, mais aujourd'hui, suite à nos connaissances sur la littérature du Moyen-Orient, et l'histoire naturelle, on ne vois plus l'histoire de la création comme un récit historique.

Donc, sur certains points l'Église catholique "évolue" et sur d'autres, elle reste toujours fidèle à ses enseignements. L'Église est surtout ferme sur ses doctrines. Mais sur les pratiques l'Église est ouverte au changement, dans la mesure qu'elles ne reposent pas sur les dogmes ou la révélation, Par exemple, la Messe a évolué au cours des siècles; il y a des éléments de la messe qui y feront toujours partie, comme la consécration de l'Eucharistie, par Jésus a commandé qu'elle soit célebrée. Mais beaucoup d'éléments sont négociables parce qu'ils ne sont pas issus directement de la Révélation divine. Par exemple: les positions qu'on prend. Des fois on s'asseoit, des fois on se tient debout, des fois on est à genoux.


Donc on peut dire que l'Église peut connaître certaines évolutions, tout en restant ferme sur certains points.

Aucun commentaire: