16 novembre 2015

C'est aux Musulmans de réprimer l'État Islamique



Ça arrive à chaque fois qu'il y a un attentat. 

Les musulmans innocents crient qu'ils sont tannés de l'amalgame entre eux et les terroristes. Ils sont des gens honnêtes qui ne veulent pas faire du tort.

Le problème c'est que ce sont leur coreligionnaires qui en font du terrorisme. Et c'est leur responsabilité de les combattre. Mais on ne voit pas cette volonté. On voit juste des musulmans qui ne cessent de répéter "ce n'est pas nous!"

Une bonne façon d'arrêter les amalgames ça serait de se distinguer en descendant dans la rue par milliers, dénoncer le terrorisme, ce qu'on ne voit jamais. Ils sont présents dans les médias et les tribunes publiques quand il vient temps de parler de censurer la "haine religieuse."

Mais ils disparaissent quand il vient temps de dénoncer le terrorisme.

Ils veulent supprimer notre liberté d'expression, mais quand ils devraient d'exercer la leur: silence.

Les musulmans "innocents" ont fait une très mauvaise job de combattre le terrorisme. Ça fait 15 ans qu'on en parle non-stop, et on en parlait avant ça. C'est quand qui vont mettre fin à leurs "hérétiques" s'ils ne représentent pas leur religion? Dans les années quatre-vingt, l'Iran et l'Iraq ont mené une guerre impitoyable l'un contre l'autre. Dans les année 90, les pays musulmans se sont réunis pour éjecter Saddam du Koweit. Les armées musulmanes sont prêtes à attaquer Israël à tout moment. Mais ils ne sont pas capables de réprimer l'État islamique?

Dans plusieurs pays musulmans, les autorités sont prêts à exécuter des gens pour un rien. Si on parle mal de Mahomet, si on vend de la drogue, si on baise son chum, si on lit la Bible, on se fait pendre. La violence est commise pour des niaiseries, mais ils ne s'en servent pas pour réprimer les pires atrocités?

Et en Occident, ils ne veulent même pas descendre dans les rues.

Pis ils ne comprennent pas pourquoi on ne leur fait pas confiance. Ils se présentent comme les victimes, et non pas comme des agents de changement.

Aucun commentaire: