11 février 2015

Un gynécologue ontarien rayé pour des avortement ratés

Un gynécologue ontarien, Michel Provost, originaire d'Almonte dans la Vallée de l'Outaouais, a été contraint de démissionner après avoir admis à des mauvais dosages de drogues abortives.

Une enquête du collège des médecins de l'Ontario a conclu que l'avorteur avait été négligeant dans le traitement de 28 patients.

Dans deux cas, des enfants sont nés avec des anomalies.

Il a promis de ne plus pratiquer la médecine dans aucune juridiction quelconque.


Aucun commentaire: