14 février 2015

La fin de la chaîne Sun News: elle n'a pas livré la marchandise

On cite beaucoup de raisons pour expliquer la fin de Sun News.

Selon moi, la raison est simple.

Une chaîne de nouvelles devrait présenter des nouvelles.

Je suis une partisane de la droite, mais je n'écoutais pas souvent Sun News. Pas parce que je ne l'appuyais pas. Je n'écoute pas la télé très souvent. Mais quand j'allume ma télé, c'est pour connaître ce qui se passe dans le monde. Et quand je regardais Sun News, plus souvent que non, je tombais sur un monologue ou une entrevue. Parfois les entrevues étaient intéressantes, surtout parce qu'il s'agissait de sujets tabous comme l'islam radical.

Cependant, on finissait par recevoir plus d'opinions que de faits.

Compare avec CTV et LCN. Le gros de leur programmation, c'est des manchettes et des courts rapportages. C'est sûr qu'après 10-20 minutes de LCN, on sait tout ce qu'on veut savoir, et on passe à d'autres choses, mais au moins on a pris la peine de regarder. Quand on obtient ce qu'on veut il y a des bonnes chances qu'on revienne le lendemain. Mais Sun News n'a jamais su correspondre à cette formule.

L'actualité est la raison d'être d'une chaîne de nouvelles. Et si une chaîne ne se dévoue pas aux manchettes, elle ne gagnera pas la masse des gens.

Sun News pensait qu'il fallait présenter son point de vue de façon explicite par le biais de monologues et d'entrevues. Mais en fait, les autres chaînes réussissent à faire passer leur ligne éditoriale par des moyens implicites: par les faits qu'elles choissisent de présenter, les questions qu'elles posent, la terminologie qu'elles choisissent.

De plus, Sun News présentait souvent des nouvelles et des faits que je connaissais d'avance parce que je suis déjà de droite, ou je l'ai su sur internet. Je crois qu'une chaîne de nouvelles à droite peut réussir au Canada anglais, si elle se consacre à l'actualité. Le nombre d'émissions d'opinions doivent être limité à une ou deux. Je ne sais pas s'il y aura à l'avenir un autre entrepreneur avec le courage de lancer une autre chaîne de nouvelles à droite. Déjà ce n'est pas facile de commencer une chaîne de télé. Mais je pense que s'il le fait en tenant compte des leçons de Sun News, il pourrait mieux réussir.

Aucun commentaire: