23 mai 2014

Justin Trudeau ne voterait pas contre le féticide féminin



La journaliste Marissa Semkiw a questionné le leader du Parti libéral du Canada au sujet du féticide féminin, suite à sa déclaration que les candidats libéraux doivent appuyer le droit à l'avortement.

Voici une traduction de l'échange:

MARISSA SEMKIW: Une femme se présente. Elle dit qu'elle est enceinte d'une fille et elle veut terminer la vie de l'enfant parce que c'est une fille. Qu'est-ce que vous lui dites?

JUSTIN TRUDEAU: Ma position est a été très claire. Le Parti libéral du Canada est le parti qui défend pour les droits des gens. Et le Parti libéral sera toujours le parti de la Charte. Donc, nous continuons de défendre les droits de gens, et ne pas légiférer contre.

MARISSA SEMKIW: Donc, pour être clair, vous ne la découragerez pas d'avoir recours à un avortement parce que c'est une fille?

JUSTIN TRUDEAU: Mon rôle en tant que leader du Parti libéral est d'assurer que la législation canadienne respecte les droits des gens et c'est ce que je vais continuer de faire.

MARISSA SEMKIW: Hier vous avez dit que vous étiez satisfait du statu quo sur l'avortement. Mais, d'après le statu quo, c'est entièrement correct d'avorter un enfant parce que c'est une fille. Vous ne sentez aucun malaise avec ça?

JUSTIN TRUDEAU: Je laisserais ces discussions comme ça à la femme et aux professionnels de la santé qu'elle rencontre. Je ne pense pas que le gouvernement devrait s'engager à légiférer contre les droits des gens. Et c'est pour ça que le Parti libéral est inébranable face à cette question.

----

Donc, si je comprends bien, pour Justin Trudeau, le foeticide féminin, c'est, à toute fin pratique, un droit, et même si ça produit un désquilibre démographique, bin just too bad, c'est plus important que les femmes aient le droit de supprimer le genre féminin.

Il ne voit aucune contradiction dans cette prise de position et il se dise catholique.

Aucun commentaire: