11 novembre 2013

Chrétiens: Si vous perdez vos droits C'EST DE VOTRE FAUTE

Un très bon billet de Campagne Québec-Vie à diffuser sur tous vos réseaux

Devant cette génération hédoniste, la réponse des chrétiens fut de se terrer devant une vague créée et propagée par les médias. Qui avait la force de résister au poids du ridicule dont on couvrirait ceux qui s’opposaient aux nouveaux mythes forgés par des anticléricaux, catholiques de nom, le temps de ne plus avoir besoin de cette couverture?

...
Et tous les intolérants de s’incruster dans ce discours aujourd’hui permis. C’est Fabienne Larouche affirmant qu’elle ne veut pas voir de voile dans la rue. Janette Bertrand qui ne veut pas être soignée par une femme voilée, Denise Filiatrault qui traite de folles toutes les personnes portant un voile… Toujours des accusations envers la même minorité, tout en enlevant les droits à tous. Les plus nombreux à être touchés sont les chrétiens, mais cela ne paraît pas dans les médias…
On fait face à l'instrumentalisation de l'État pour éteindre la foi.

C'est aussi simple que ça.


Mais je ne vois que très peu de chrétiens exprimer leur désaccord. (et je ne parle même pas d'autres religions)

Je sais qu'à chaque dimanche, il y a des milliers de catholiques qui fréquentent la messe. Il y a des milliers de chrétiens qui participent à des assmeblées.

Pourtant, sur les réseaux sociaux, sur twitter, sur facebook et j'en passe, la résistance face à la religiophobie est très faible.

Le nombre  de gens  qui sont préparés à défendre leur foi est extrêmement faible.

C'est simple, je suis souvent seule devant l'opposition.

On passe nos citations bibliques. On publie des citations, mais très peu de débats pour défier la pensée unique sur la religion.

Comment pensez-vous garder votre liberté religieuse, votre droit de pratique sans contrer les mensonges répandus au sujet  de la foi et de l'Église? Si les faussetés au sujet de la religion restent sans correction, on n'aura plus la liberté de religion, parce que la religion n'aura plus de sens pour la population, du moins officiellement. Comme en URSS.

On a beau blâmer les anti-religieux-- qui agissent souvent d'ignorance-- mais quand on ne résiste même pas à l'attaque, on doit assumer la responsabilité.

Vous m'allez donner toutes sortes d'excuses: les pratiquants vieillisent, on veut éviter le conflit, on ne veut pas passer pour des....

Ah oui, le fameux "on ne veut passer pour des..."

Des intégristes. Des niaiseux. Des cons. Des sans-coeur. Des illettrés culturels, des, des, des

La peur de se faire humilier fait gagner l'opposition.

Gang de peureux!

À quoi bon votre foi si elle ne vous donne pas le courage de vos convictions?

Jésus est mort sur la croix. Vous voulez éviter son sort? Vous ne voulez pas suivre votre Seigneur? Il l'a dit: Le servant n'est pas mieux que le maître. S'ils ont crucifié Jésus, vous vous attendez à quelle sort?

Le christianisme n'est pas une religion de moumoune. 

C'est pas une religion de "guérison spirituelle" sans sacrifice, sans combat, sans conflit déplaisant qui nous rend odieux aux yeux du monde.

Le christianisme est une religion à l'opposé du monde. On est SUPPOSÉ être en conflit avec le monde, pas par aggressivité, mais juste par le fait de proclamer la parole de Dieu.

Mais j'ai l'impression que les chrétiens québécois sont très mous, très peureux, et ne veulent surtout pas s'afficher pour inviter l'aggression verbale.

Comme si les mots et le ridicule tuaient. Jésus s'est fait moqué aussi.

À quand votre défense de la foi? À quand votre rejet de la religiophobie?

Si vous valorisez votre foi, votre liberté, exprimez-vous, bordel!

Si vous ne le faites pas, si vous restez silents devant cette campagne d'extinction et que vous perdez votre place en public, c'est de votre faute. Arrête de blâmer les anticléricaux quand vous n'aurez rien fait pour les arrêter.


Aucun commentaire: