27 août 2013

VIDÉO: Jeff Plante et la Charte de la Laïcité




Je trouve que ce vidéo est important.

Parce qu'il appelle au débat.

Un débat à la droite.

Je propose que vous le faîtes circuler sur vos blogues et vos réseaux sociaux. C'est très important qu'on en discute.

 Dans son discours il fait plusieurs points saillants:

1) Le problème c'est l'Islam radical. Ce n'est pas les autres religions qui posent probleme.

2) Qu'on a un gros problème au Québec et à la droite avec la liberté d'expression. Et là je suis entièrement d'accord. Il dit: que le problème c'est que parce que les gens trouvent l'Islam offensant, ou les religions offensantes, ils pensent avoir le droit de censurer le coupable. C'est pas comme ça ça marche dans une société libre.

3) Qu'on peut régler le problème avec les instruments déjà en place. Par exemple, l'État, en tant qu'employeur a le droit d'imposer un code vestimentaire.

Les supporteurs de la Charte ne veut plus du cas par cas.

Mais le problème est que la nature du problème exige du cas par cas.

Par exemple, il y a une différence en le port d'un hijab, le port d'une kippa, et d'un turban.

Le hijab peut être offensant, et le kippa non.

Est-ce qu'une Hindoue aurait droit à son bindi (point rouge sur le front)?

Est-ce que j'ai le droit de porter mes petit pieds pro-vie, en tant que catholique?

Le bindi peut être correct, les pieds non (pas d'accord, mais bon).

Alors on enlève le droit d'afficher un bindi, à cause du pro-vie?

C'est con.

On ne veut pas offenser les gens. On pense qu'en imposant les mêmes règles pour tout le monde, c'est pas offensant. Mais c'est offensant. Ça enlève un droit légitime, le droit d'exprimer son appartenance religieuse.

Tant qu'à moi, je préfère être alertée que je suis en présence d'une personne religieuse. Si jamais un musulman agit de façon discriminatoire, et que c'est à cause de sa  religion et porter plainte contre lui. 

L'absence de signes religieux n'arrête pas la discrimination.


1 commentaire:

Miguel Morin a dit...

Le plus hypocrite, c'est qu'en nous présentant cette loi on nous montre des images de burqa ou de kir-pan, mais nous savons bien que le premier symbole religieux qui va tomber c'est le col romain de l’aumônier de votre hôpital.