18 août 2013

Quand deux hommes ont un enfant

La Presse a fait un reportage sur deux hommes qui ont eu recours à des mères porteuses pour leurs deux enfants:

En temps et lieu, les enfants seront mis au courant de leur histoire, dit le couple, en tenant compte de leur degré de compréhension.

«Samuel saura qu'il n'a pas de mère et qu'il est né grâce au don de deux femmes merveilleuses.»

(...)

«Nous, on n'a obligé personne, poursuit-il. La mère porteuse est contente, nous sommes comblés par notre bébé et notre bébé va très bien. Qui est malheureux là-dedans?»

En quoi un enfant pourrait-il malheureux en l'absence de sa maman?

Ce que le lobby gai ne comprend pas c'est que personne remplace un père et une mère.

Un homme ne s'occupe pas d'un enfant de la même façon qu'une femme.

Le cerveau d'une femme est programmée pour s'occuper des enfants. Elle a un sixième sens que les hommes n'ont pas. La femme démontre une tendance féminine qu'un homme-- même un homme gai-- ne peut pas réproduire.

On est supposé croire que cette carence de présence maternelle n'a aucun effet négatif sur l'enfant.   Comme si la présence ou l'absence de la mère n'avait aucune conséquence pour le développement psychosexuel.


1 commentaire:

frédéric des grands boulevards a dit...

"Le cerveau d'une femme est ptRogrammé pour s'occuper d'un enfant" ... À quelles études neuro-biologique faites vous référence pour affirmer cela?