13 mai 2013

Justice: l'avorteur Kermit Gosnell condamné pour trois meurtres et un homicide involontaire

Il aurait dû pratiquer au Canada! Il aurait pu faire ses avortements en paix!

Plusieurs des avortements qu'il a commis aurait été complètement légal au Canada.

Et comme personne veut enquêter sur les bébés nés vivants après des avortements-- comme aurait voulu le député Maurice Vellacott-- les avorteurs peuvent dormir en paix sachant que personne va déranger leur pratique.


Le pôvre-choix dénonce les pro-vie, comme si la loi forçait Gosnell à tuer ces bébés.

La raison pour laquelle Gosnell pouvait pratiquer en toute liberté pour 40 ans, c'est que les pôvre-choix ont convaincu le public que tuer un enfant à naître est acceptable.

C'est pour ça qu'il a pu faire son métier en bonne conscience. C'est quoi la différence entre tuer un enfant dans l'utérus et tuer l'enfant en dehors? C'est le même bébé! Mais les pôvre-choix font semblant que cette différence n'a rien à voir avec l'avortement.

Gang d'hypocrites. Incapables de faire face aux gestes qu'ils appuient.

Aucun commentaire: