8 mars 2013

Quand le problème est un manque de foi, moderniser l'Église n'aidera pas

Excellent billet de Jacques Brassard:

Mais supposons que le nouveau Pape le fasse, pensez-vous sérieusement que les féministes militantes vont se ruer vers les lieux de culte avec enthousiasme? Quand même! Bien sûr que non!

Pourquoi? Parce qu’au Québec (et ailleurs aussi), le problème en est un de foi. Le Québec s’est déchristianisé à vive allure depuis 50 ans. Et la Fille Aînée de l’Église, la France, également. Je vous assure que ce n’est pas en se parant des oripeaux modernistes que la foi va renaître comme par magie chez tous ceux qui ont abandonné le catholicisme.

On reproche aux catholiques de vouloir imposer leurs valeurs.

Cependant, en criminalisant l'opposition à l'avortement ou l'homosexualité-- en prohibant certaines manifs ou certains pamphlets (lire: le cas Bill Whatcott) ce sont les gauchistes qui imposent leurs valeurs.

Pour eux, exprimer une valeur contraire c'est "imposer ses valeurs". Comme si le Cardinal Ouellet obligerait qui que ce soit d'accepter la position pro-vie.

Aucun commentaire: