16 mars 2013

Messages à ceux mécontents de l'Église

Myriam Ségal:

Les fidèles pratiquants sont fâchés que des déçus et des mécréants profitent des festivités pour critiquer l’Église. Ils ont raison. On gâche le party! Mais en la fustigeant, on espère sourdement qu’elle évoluera vers nous, nos réalités.

L'Église n'a pas le mandat d'évoluer selon les valeurs du monde.

C'est au monde d'évoluer selon les valeurs de l'Église.

Mais vous n'avez pas compris.

Vous pensez que quand Jésus fâchait son auditoire, il parlait à quelqu'un d'autre: aux pharisiens, aux romains, à ceux qui avaient le pouvoir (comme si les tenors du politiquement correct n'avaient AUCUN pouvoir!)

Ah non! Il parlait à VOUS. C'est VOUS qu'il fâche. VOUS représentez les valeurs de ce monde.

Pourtant l'Église, en tant que l'Épouse du Christ, a la Parole de la Vie.

C'est à vous de l'accepter.

Aucun commentaire: