31 janvier 2013

L'Abbé Raymond Gravel gagne la 1ere ronde dans sa poursuite contre LifeSiteNews

L'Abbé Raymond Gravel, un prêtre pro-choix et dissident, poursuit le site LifeSiteNews, Campagne Québec-Vie et plusieurs journalistes pour diffamation. Dans plusieurs articles et billets, il a été accusé d'être un prêtre pro-avortement, pro-mariage-gai et un prêtre rénégat, entre autres. Il demande $500 000 en dommages, ce qui est équivalent au coût annuel d'opération du site LifeSite.

Selon la Catholic Register, le juge Paul Mayer a rejetté toutes les motions émises par les défendeurs. Ils ont cherché à faire annuler la poursuite en disant l'Abbé Gravel avait des motifs politiques derrières sa cause. Le juge a dit qu'il n'y avait aucune preuve de mauvaise foi de sa part Ils ont voulu aussi transférer le lieu du procès; en Ontario pour LSN et à Montréal pour CQV.  Finalement, le juge leur avait refusé de trancher la cause en deux pour traiter la plainte contre CQV séparément.

Dans sa décision, le juge a aussi dit qu'il n'y a pas de preuve que cette poursuite pourrait avoir un impact disproportionné sur la liberté d'expression. Mon oeil.

Moi ce que je ne comprends pas là-dans, c'est que LifeSiteNews est une entité ontarienne qui doit répondre à une plainte déposée au Québec.

Comment ça se fait qu'une cour québécoise a juridiction sur un ontarien?

Comment ça se fait que le défendant doit se déplacer, quand on est innocent jusqu'à preuve du contraire?

Pis au point de vue catholique, je trouve ça abérrant que l'évêque laisse ça faire. Je n'ai pas vu un seul évêque corriger le prêtre.

À quelque part, on manque de courage.

Aucun commentaire: