18 janvier 2013

Évolue, homophobe!

...Comme ça se résume l'argument de la gauche contre le mariage gai (dont Lise Ravary sera la cible bientôt il va sans dire).

Pour le conservateur social, il y a deux réponses possibles:

1) Rejeter leur définition d'"évoluer" ou d'"homophobe";

2) Dire on s'en fout de ce que tu penses.

Je préfère la deuxième.

Les commentateurs essaient toujours de se peindre comme n'étant pas des gens haineux. Ils veulent être perçus comme des gens raisonnables, même sophistiqués.

Le problème c'est qu'on essaie d'avoir la discussion selon leurs termes et valeurs.

Voilà comment perdre le débat.

On devrait s'en foutre de leur opinion.

Veux-tu vraiment passer pour quelqu'un de respectable au yeux de la gauche?

Je vois venir l'objection: Non, mais je veux pas que "les gens" pensent mal de moi.

Ça c'est la maudite faiblesse des québécois: ne pas vouloir passer pour... un imbécile, un con, un raciste, un homophobe, etc.

Avoir peur de se faire de se faire traiter de tous les noms. Ou être écoeurés de se faire traiter de tous les noms--et donc ne plus rien dire pour éviter l'exaspération, l'incompréhension et la haine des autres.

Ce n'est pas en battant la retraite ou en essayant de se faire aimer qu'on va changer l'opinion publique.

C'est en disant au public: je m'en fiche de ton opinion, voici ce qui est vrai!

Le moment que la gauche et "les gens" réalisent que les noms et les arguments bidons ("évolue!") n'ont plus de force ou de valeur, on va pouvoir avoir un débat.
  
Pas avant.

Si la haine des autres te fait baisser tes bras, t'as pas le courage de tes convictions. Tu fais juste leur remettre la victoire.

Aucun commentaire: