16 décembre 2012

Bhoutan : les manifestations religieuses publiques interdites jusqu'en juin

Les moines bouddhistes ont autant le droit de s'exprimer sur la politique selon leurs valeurs que n'importe qui.

La séparation de l'Église (ou du Pagoda!) et l'État est souvent une excuse pour exclure les gens de foi de la sphère publique pour mieux manipuler l'agenda politique.

Aucun commentaire: