15 septembre 2012

Le libre marché en économie et en politique

L'Assemblée Nationale, Québec
Rima Elkouri:

La parité ne consiste pas à offrir des postes à des incompétentes en jupe - qui ne sont pas plus nombreuses que les incompétents en pantalon, aux dernières nouvelles. Il s'agit, à compétences égales, de redresser les inégalités du passé.

Donc,on veut truqué la politique.


On ne laisse pas les femmes se débrouiller dans l'arène politique.

Visiblement, elles ne sont pas capables!

Voilà le messsage qu'on sous-entend ses efforts.

Et...pire encore

On doit aux femmes ces sièges.

Oui oui! On les doit!

On présume d'avance que les femmes sont aussi compétentes que les hommes, même si elles n'ont pas réussi à obtenir 50% par leur propres initiatives-- et on dit qu'elles les mérites du fait même que dans le passé, les femmes étaient exclues du pouvoir.

Aucune collectivité n'a un droit sur des sièges.

Compte tenu du fait que les électeurs choissisent un individu et non une identité comme député, c'est ridicule de s'attendre à ce qu'une législature reflète la composition de la population.

Les élus seront toujours ceux les plus susceptibles à gagner une course électorale et bien exercer leur fonction: donc, des gens entre 30-70 ans, éduqués, de classe moyenne ou supérieure, souvent des avocats, des entrepreneurs et d'autres professionnels qui ont un réseau étendu et des revenus élevés.

Souvent les femmes ne font pas parti de ces catégories. Elles travaillent dans des domaines de relations d'aide comme les soins infirmiers ou l'enseignement. Donc elles n'ont pas un grand réseau ou beaucoup d'argent.

Difficile de se présenter en politique dans ces circonstances.

Bien oui il y a beaucoup d'avocates et de femmes d'affaires, mais, compte tenu du fait que les femmes deviennent mères et consacrent moins de leur temps à leur carrière ou à faire un plus grand profit, collectivement, elles ne développent pas le poids politique que les hommes.

Ce n'est pas injustice. C'est tout simplement le choix des femmes. Mais, ces explications ne suffisent pas aux féministes. Il faut truqué le résultat politique pour assurer que leurs sens de la justice soit comblé. Laisse faire la véritable volonté des femmes.


Aucun commentaire: