21 septembre 2012

Est-ce qu'on devrait avoir des restrictions sur l'avortement?

Le foetus est un être humain
Selon Lise Ravary, oui:
La majorité des avortements tardifs sont pratiqués pour des raisons graves. Mais pas toujours. L’éthicienne Margaret Somerville de McGill m’a raconté l’histoire d’une étudiante qui voulait se faire avorter à 39 semaines, parce qu’elle « n’avait pas eu le temps de s’en occuper pendant son semestre. » À 34 semaines, un couple voulait se débarrasser d’un fœtus « défectueux » : l’enfant avait un bec-de-lièvre.

Pour les purs et durs de l'avortement, si un foetus de 39 semaines crève, bin just too bad. La vie humaine vaut moins que ses choix personnels.

Un accouchement c'est moins pire qu'un avortement à ce stade-là, surtout un avortement pratiqué sur soi (comme on mentionne dans l'article). Ça fait moins mal, et ça prend plus d'effort pour le tuer que de l'accoucher.

Le pire c'est cet enfant aurait pu être adopté.

Aucun commentaire: