18 septembre 2012

Avortement, esclavage, l'Allemagne nazi: le fil conducteur

Je suis contente que le message sorte:

«Certains vont crier au scandale, il n'y a pourtant pas matière à s'offusquer, a indiqué le directeur général de Campagne Québec-Vie, Mario Richard, dans un communiqué publié mardi. Dans les trois cas, une catégorie de personnes s'arroge le droit de décider de la vie ou de la mort d'autres personnes.»

«Pour les nazis, les Juifs ne sont pas des êtres humains; pour certains Américains du sud au 19e siècle, les noirs n'en sont pas, et pour certains médecins du 21e siècle, un enfant presque né dont le talon est toujours dans le ventre de sa mère n'est pas un être humain», a-t-il poursuivi.

Correction: La Cour Suprême des États-Unis avaient dit que les Noirs n'avaient pas de droits. Pas juste "certaines personnes".

Le foetus est un être humain. C'est un fait démontrable. Si on ne le reconnaît pas comme tel, on remet en cause le concept de l'égalité de tous les être humains.

1 commentaire: