4 juillet 2012

La méthode française d'avortement par naissance partielle

Il y a cinq ans, la Cour Suprême des États-Unis confirmé la loi qui a  banni la procédure qu'on appelle "l'avortement par naissance partielle", qui s'aggissait de la suction du cerveau de l'enfant à naître juste avant sa naissance complète.

Mais voilà, en fouillant sur internet, j'ai découvert une autre méthode d'avortement par naissance partielle, pratiquée en France, sur nul autre site que celui du Collège nationale des obstétriciens et gynécologue de France.

Après que le praticien déclenche le travail:

Certaines équipes réalisent le foeticide en perpartum. Les produits foeticides sont injectés dans le cordon après le dégagement de la tête et de la partie supérieure du corps et avant la première respiration de l’enfant. Dans ce cas, la coordination doit être parfaite dans l’équipe au moment de l’expulsion.

Donc, une fois que la tête et le corps supérieur sont sortie, on injecte un produit mortel pour l'enfant.

La citation peut se trouver sur la page 14 de 23 du document.

Je ne dis pas que ça se fait très souvent, mais si l'auteur a pris la peine de le mentionner, c'est soi parce que ce n'est pas obscur, soit il veut encourager son utilisation, du moins passivement.

J'essayé de voir si ça se pratiquait ailleurs, mais je n'ai pas vu d'autres références que celle-ci.

Aucun commentaire: