27 mai 2012

Le texte de Gaetan Barrette sur l'avortement me reconforte un peu

Quand on invoque "le consensus social" pour supprimer le débat, c'est le début de la fin. Jean Chrétien a fait pareil en 2000, et les pro-vie n'ont pas cesser de progresser depuis ce temps-là.

Quand, c'est simple: tant que les pro-vie ont plus d'enfants et transmettent leurs valeurs de génération en génération, ils vont tôt ou tard finir par gagner. L'avenir appartient à ceux qui font des enfants.

Aucun commentaire: