15 décembre 2011

Résumé du christianisme nord-américain

Trouvé sur Chercher...Trouver

“Je crois que Jésus est Seigneur – mais c’est seulement mon opinion personnel”

Tiré des commentaires de cet article

Quand la foi c'est juste une "opinion", on la dérobe de sa force.

Une opinion ne donne pas de force. Une opinion ne donne pas la grâce. Une opinion ne donne pas la vie.

Il y a bien des gauchistes qui croient que juste en ayant les bonnes pensées, une personne peut se transformer.

Mais les pensées, les ideés, les opinions ne transforment personne.

Juste la vérité peut transformer.

Lorsqu'on traite la foi comme une opinion, on fait comme si l'existence, ça se passe dans notre tête, et pour bien vivre, il faut simplement changer les idées, comme si notre bonheur était uniquement une question de sa propre volonté. L'attitude se résume ainsi "si tu penses que c'est vrai, c'est vrai pour toi, et ça te convient et ça te rend heureux."

Alors, parmi les modernistes,  l'existence de Jésus, sa divinité, sa résurrection, etc n'est pas traité comme un fait objectif, mais comme une idée.

Mais les fausses idées ne mènent pas au bonheur. Les idées ont des conséquences. Si on croit une fausse idée, elle va nous mener à des cul-de-sac.

Si Jésus n'a pas véritablement existé, la foi catholique est un cul-de-sac. Peut-être c'est pour ça que les gauchistes essaient de toujours changer la foi en essayant d'éviter les cul-de-sac à quoi mènent leurs idées.

Mais si Jésus a vraiment existé, si son existence est un fait objectif, alors, ce n'est plus "une opinion personnelle". Et dailleurs, les premiers disciples n'ont jamais traité l'Évangile comme telle.

La force de la foi, c'est que c'est la Vérité. Pas une idée, un opinion, une idéologie. C'est la vérité. Seulement la vérité peut donner la vie. Pas les idées.


Aucun commentaire: