18 octobre 2011

Nouveau groupe aide les gens à se libérer des sentiments homosexules

J'ai été alerté à l'existence de Ta Vie Ton Choix après avoir écouté une entrevue entre Benoît Dutrizac et Michel Lizotte.

Je remarque que des gens qui sont pour le "vivre et laissez vivre" sont souvents hostiles à l'idée d'une thérapie qui peut libérer les gens de leurs sentiments homosexuels.

Certains disent que ça ne marche pas.

La réalité c'est qu'une thérapie-- n'importe quelle thérapie-- peut fonctionner pour un tel et pas pour un autre.

Si les gens sont plus heureux après cette thérapie, pourquoi est-ce qu'ils sont si hostiles?

Des ex-gays, ça existe. C'est une vérité incontournable et inconvenable au lobby gai. Il y a des gens qui sont malheureux dans leur homosexualité et ne veulent pas être heureux dans leur homosexualité. Ils veulent se défaire de ces sentiments.

Le lobby gai dit que c'est impossible. Sauf qu'il y a des gens qui le font.

De quel droit essait-il de prévenir ce changement?

Je sais que leur opposition à cette thérapie provient d'un désir de normaliser l'homosexualité, et de marginaliser et même criminaliser l'opposition aux pratiques homosexuelles.

Mais on ne peut pas criminaliser les sentiments, les expériences personnelles. Si des gens ont des sentiments homosexuels, et ne veulent pas être homosexuels, et s'en sortent et en parlent, le lobby gai ont beau vouloir les mettre en prison, leurs expériences demeurent vraies.

Aucun commentaire: