28 octobre 2011

L'espace "neutre": garant de persécution religieuse

«Accepter des accommodements pour des motifs religieux ne risque d’engendrer que le chaos et la cacophonie, écrit-elle. Nous ne pouvons pas gérer un pays en pliant à tous vents. Il nous faut un terrain neutre où ne règne aucune religion, un espace public laïc, libre, égal pour tous.

Le problème avec l'espace "neutre" c'est qu'on est obligé de laisser notre religion à la maison.

C'est la proposition de gens qui, soit ils ne sont pas religieux, soit ils ne prennent pas leur religion au sérieux.

Quand tu pratiques une religion, et tu n'es pas capable de l'exprimer en public, l'espace n'est plus "neutre".

La liberté religieuse a été établie pour PERMETTRE les gens d'exprimer leur point de vue religieux, et non pas de la supprimer.

Le problème n'est pas avec toutes les religions. Le problème, c'est l'intégrisme islamiste.

Mais des athées en profitent pour supprimer la liberté religieuse de tous les croyants sérieux, qu'ils disent "intégristes".

Ce n'est pas la présence des catholiques, ou des juifs, ou des hindous qui soulèvent ces questions. C'est la présence de Musulmans et l'existence de terrorisme islamique qui crée le contexte. Alors, qu'on confronte le véritable problème. Les gens n'ont pas de problème avec la célébration de Noël ou le Crucifix dans les institutions publiques. C'est la menace de la charia qui motive ces controverses. Alors, qu'on parle de vraies choses, et qu'on ne laisse pas la discussion dominer par des athées qui veulent imposer leur agenda.

Aucun commentaire: