5 août 2011

Est-ce que le Québec est prêt pour un Tea Party?

La blogueuse Julie St-Hilaire croit qu'il est temps de lancer le Tea Party au Québec.

Je m'en réjourais si ça se réalise.

Mais je trouve que les droitistes québécois mettent trop l'accent sur les jeux électoralistes pour vraiment faire une différence.

En fait, y'ont pas assez de couilles pour lancer le mouvement.

Quand ils embarquent dans le jeux électoral, ils veulent se faire élire. Comment se faire élire?

Offrir des bonbons à la population.

Exactement le contraire de ce qu'on veut faire.

De plus, lorsqu'un parti commence à gagner des appuis dans la population, des gens moins dévoués à la cause commencent à s'associer au parti pour leur propre intérêt, et non celui de réformer la politique en profondeur. Par exemple, des entrepreneurs peuvent ben s'en ficher de la liberté d'expression, mais bien vouloir des baisses d'impôts.

Et, comme le but d'un parti politique c'est de gagner l'élection, il va toujours avoir des stratèges qui vont prêcher la "modération" pour pouvoir gagner.

Donc, il ne faut pas paraître trop radical.Il ne faut pas faire peur à la population.

Un Tea Party ce n'est pas un parti politique, mais le risque de dériver existe toujours parce que les droitistes ont toujours peur des étiquettes des médias et de la classe bien-pensante.

Ga, si on veut faire des progrès, il faut se ficher complètement de l'opinion des autres.

Si nos arguments sont bien présentés, intelligents, et publiés avec un peu de punch, les gens vont venir à nous.

On n'existe plus dans l'ère des monopoles médiatiques. Les gens ne sont plus ôtages des grands médias. On peut dire ce qu'on veut et faire circuler nos idées à une population importante sans l'approbation du Plateau Mont-Royal.

Tant qu'on n'aura pas des gens prêts à s'assumer et de faire face aux insultes et aux amalgames, le Québec ne changera pas.

Toujours vouloir être "safe" et "modéré" nous mènera nulle part.

Mais je ne crois pas que les droitistes québécois sont prêts à relèver le défi. Désolée. J'aimerais bien avoir tort.

1 commentaire:

clovis simard a dit...

(fermaton.over-blog.com)
No-1, MAFIA. LA SOLUTION ?