21 juillet 2011

Comment combattre la christophobie

Désolée, mes confrères catholiques, mais une poursuite légale n'est pas le moyen de sauver l'honneur du Christ.

Son honneur a déjà été moqué, une cour séculière ne lui rendra pas son dû.

L'étatisme ne vous rendra pas justice, et pire, va même confirmer le droit des auteurs de se moquer du Christ.

Dépendre sur l'état pour règler les comptes, c'est l'affaire des faibles.

Fight fire with fire.

Si les laïcistes militantistes attaquent ce qu'on considère sacré, on devrait attaque ce qu'ils considèrent sacrés.

On doit livrer nos combats avec nos propres forces, et non celles de l'État, qui est déjà contre nous.

Au lieu d'aller pleurnicher à l'État-maman, il faut se tenir debout et riposter selon nos propres moyens.

On est aussi capable de critiquer et ridiculiser leurs dogmes autant qu'ils le font envers nous, et on le devrait faire plus souvent.

Notre avantage, c'est que la réalité nous donne raison. Il faut exposer leurs erreurs et leurs stupidités.

On ne peut pas dépendre sur les autres, surtout des magistrats et des fonctionnaires, à livrer nos combats. Ils vont faire perdre à tour de rôle.

Alors qu'on lâche les poursuites et qu'on livre la bataille au niveau culturel. Laisse leur dire leur mot. Riposter avec dix. C'est plus efficace comme moyen de règler les comptes.


Aucun commentaire: