20 juin 2011

Pas si simple, la décriminalisation...

Richard Martineau rapporte que les Pays-Bas durcit ses lois sur la drogue.

C'est simple: la drogue, le fait d'être gêlée est une menace à notre liberté. Légalisée, la drogue peut miner les fondements de notre société.

Quelle est la base de la liberté? La capacité de raisonner. Quand on est gelé, on ne raisonne pas. La liberté ne peut être maintenue que seulement si la masse de la population respecte des normes de bases de comportement.

Si les gens ne peuvent pas, collectivement, maintenir un comportement relativement vertueux, la liberté ne peut pas exister. C'est aussi simple que ça. L'immoralité et l'égoïsme ne peuvent pas mener au respect des autres. Et sans ce respect, on ne peut pas protéger ses droits.

Il n'est pas nécessaire que la majorité de la population soient des consommateurs. Il suffit qu'une masse critique-- soit disons 10-20 pour cent de la population consomme régulièrement de la drogue pour ça ait des effets sur l'autre partie. Le crime, les actes irresponsables, ne peuvent qu'augmenter sous les effets de la drogue.

La liberté ne signifie pas laisser les gens faire ce qu'ils veulent. C'est leur permettre un champs d'action pour faire le bien. Si le bien n'est pas à la base de notre projet social, on est foutu.

Aucun commentaire: