9 juin 2011

Les dissidents catholiques ne comprennent rien

Des dissidents catholiques se sont réunis à Trois-Rivières pour exiger des changements dans l'Église.
En fait, pour exiger que l'Église renonce à ses doctrines.

Exiger que Rome change ses doctrines n'a jamais marché.

Une fois que le Magistère a pris une décision, il ne fait pas marche arrière.

À maintes reprises dans l'histoire de l'Église, des groupes de pression ont tenté de faire changer l'idée des papes.

Ça ne marche pas. Les ariens n'ont pas réussi. Ni les monophysites; ni les orthodoxes; ni les Vaudois, les luthériens, les libéraux, les gallicans et ainsi de suite.

Le Magistère de l'Église ne fait pas volte-face sur des questions doctrinales.

Mais dans le moment, l'Église occidentale existe dans un vide disciplinaire. Personne n'ose remettre les pendules à l'heures.

Le salut de l'Église passe par des fidèles orthodoxes qui osent dénoncer cette folie gauchisante. C'est le seul moyen de réveiller les gens. Les fidèles ont les faits sur leur bord. Les dissidents ont juste des opinions.

1 commentaire:

Francis a dit...

L'église peut se moderniser, avoir de la musique plus entraînante, être plus présent sur le terrain, plus visible dans la société, avoir plus de laïque avec des responsabilités. MAIS ELLE NE DOIT PAS CHANGER SA DOCTRINE.