4 juin 2011

Les dissidents catholiques craignent pour l'avenir de l'Église

Selon un article sur Radio Ville-Marie, des dissidents catholiques s'organisent pour influencer l'avenir de l'Église, compte tenu des retraites de plusieurs évêques qui auront lieu dans les prochains mois.

Céline Girard, du comité organisateur, a rappelé qu'ils sont déjà intervenus sur la pertinence de faire venir des prêtres de l'étranger alors qu'il existe des solutions locales avec des gens d'ici, dont entre autres, la venue des femmes à la prêtrise.

Ben de valeur, Mme. Girard, mais ce n'est pas la volonté de Dieu que les femmes soient ordonnées. L'Église a tranché. Roma locuta, causa finita est. Quand est-ce qu'on va avoir un évêque qui va mettre les choses au clair? La tradition constante de l'Église a écarté l'ordination des femmes, donc ça fait partie de la Révélation divine.

Mais comprenez bien, ces dissidents n'ont pas une vision authentiquement catholique de la Révélation. Ils pensent qu'on est dans une église protestant où on tire des conclusions qu'on veut de la Révélation.

Ils sont aussi à l'origine d'une pétition expédiée aux évêques de Trois-Rivières et de Nicolet sur le maintien de l'absolution collective lors des célébrations communautaires du sacrement du pardon.

Encore une fois, ils n'ont pas compris. Le sacrament du pardon doit avoir un élément personnel. Le pénitent doit confesser individuellement ses péchés, et le prêtre doit constater qu'il est contrit.

Ce qu'on doit retenir des dissidents, c'est qu'ils essaient toujours de réinventer la foi, la révélation. Ça fait vient siècle qu'on n'admet pas les femmes à la prêtrise; l'Église a toujours compris que seulement les hommes pouvaient recevoir le sacrement de l'ordination, alors ça fait partie de la Tradition Sainte donc partie de la Révélation divine. Mais n'essaie pas de leur faire comprendre: les règles de la logique ne s'appliquent pas pour les gauchistes.

Comme par exemple:

Tout en admettant que l'Église en question est une institution non démocratique, le Forum André-Naud poursuit sa mission qui est de favoriser la liberté de pensée et la liberté d'expression.

L'Église catholique est fondée sur la Révélation de Dieu qui est, de soi, parfaite et sans erreur. L'Église a été fondée avec l'idée qu'elle est infaillible en ce qui concerne l'enseignement de la foi et les moeurs. Alors, si ce que l'Église enseigne est sans erreur, de soi, logiquement, la liberté de pensée est caduque. Quel le but de la pensée? D'arriver à la vérité. Alors, si l'Église a la vérité, pourquoi est-ce qu'il serait nécessaire de "repenser" ce qui est vrai?

Mais les dissidents oeuvrent avec des principes non-catholiques. Pour eux: l'Église catholique n'est pas l'Église fondée par Jésus. Elle n'est pas infaillible. Ils veulent refaire l'Église à leur image et ils disputent ceux et celles qui ne veulent pas changer l'Église, comme si c'était eux qui déformaient la foi catholique.

Le pire là-dans, c'est que les évêques qui sont supposés de soutenir les enseignements catholiques, ne font rien pour corriger la situation, probablement parce qu'un grand nombre sont d'accords avec ces propos.

Il existe des sanctions pour ces genre de choses-là, mais elles ne sont jamais utilisées. Pas gentils, tsé, de dire aux autres qu'ils ont torts.

Je sais que je ne suis pas la seule laïque de penser comme ça. Ma question: pourquoi est-ce que les fidèles orthodoxes demeurent muets devant cette situation? Elle est où la contre-attaque? Ne restez pas muet. Vous avez le devoir de le dénoncer.

4 commentaires:

Le Gentil Astineux a dit...

Suzanne, vous écrivez : -La tradition constante de l'Église a écarté l'ordination des femmes, donc ça fait partie de la Révélation divine.»

Où avez-vous pêcher cela ? Le premier pape, Pierre, apôtre de Jésus était marié et plus de 30 autres Papes le furent. Le célibat des prêtres a été souhaité mais non imposé. Rien à voir avec la Révélation divine, mais plutôt une règle de discipline.

http://www.eglise-ste-marie.org/CELIBAT2.htm

Suzanne a dit...

Mais je n'ai jamais dit que le célibat faisait partie de la Révélation divine.

Cependant, la logique de la doctrine du célibat fait en sorte que c'est prudent de choisir les candidats à la prêtrise uniquement parmi ceux qui ont une vocation au célibat.

Suzanne a dit...

Mais le fait que les hommes soient les seuls candidats à l'ordination fait partie de la Révélation Divine.

Miguel Morin a dit...

Gentil Astineux: Il faut faire attention lorsqu'on va parler dans l'Église primitive de prêtres mariés. On se les imagine souvent comme des personnes vivant une vie conjugale normale alors qu'ils devaient souvent vivre continence partielle ou totale. Aussi, il n'était pas question de se marier après avoir reçu l'ordre. Il a très vite aussi été une norme que les évêques soient choisis parmi les célibataires seulement.
C'est en effet une discipline qui serait surement réformable si cela était fait dans la communion de l'église.

Pour ce qui est de l'ordination des femmes j'ai du mal à voir comment l'église pourrait l'envisager. Je ne crois pas que cela est du sexiste. Jésus n'a pas choisi de femme comme apôtre malgré le grands nombre de femmes qui l'entouraient. C'est pour cela que je crois que l'Église ne se sent pas autorisé à le faire.