10 mai 2011

Les critiques de Développement et Paix: Extrêmes par rapport à QUOI?

On dit que les sites pro-vie qui critiquent Développement et Paix sont extrêmes.

La question se pose: extrême par rapport à quoi?

Selon la religion catholique, qu'est-ce qui rend LifeSiteNews, Socon et Bust, Le ciel est bleu et les quelque poignées d'autres blogues, plus extrêmes que ceux qui appuient D & P?

Est-ce que accepter la doctrine de l'Église concernant le droit à la vie, et mettre en pratique ces croyances, est extrême?

J'aimerais ça mettre la question à ceux qui nous taguent d'extrémistes.

Est-ce que le Pape Jean-Paul II et le Pape Benoît XVI sont des extrémistes?

Est-ce extrémiste d'être orthodoxe?

Qu'on ait un débat franc pour une fois. Que les supporteurs de Développement et Paix assume leur opinions.

Et une autre chose:



Depuis 2009, l’organisme D&P est critiqué par certains catholiques canadiens, principalement sur des sites Internet pro-vie. Ces sites allèguent que l’organisme finance des projets de partenaires étrangers qui ne sont pas en parfait accord avec la doctrine catholique, notamment en ce qui concerne l’avortement.

Y vont-tu finir par comprendre la véritable nature des allégations contre Développement et Paix?

Le problème n'est pas simplement une question de désaccord avec la doctrine catholique. Le problème c'est que ces partenaires promouvoient activement la légalisation de l'avortement et/ou l'accès à l'avortement.
Et que l'argent qu'on remet à ces organisations, même s'il est destiné à un projet spécifique, peut contribuer à financer les acitivités quotidiennes de ces organisations, même si ce n'est pas l'intention originelle de donneurs. Si on donne un chèque de $500 à un groupe féministe pour un projet légitime, on peut imaginer qu'il l'encaisse dans le compte de banque dont provient l'argent pour payer le loyer ou d'autres dépenses quotidiennes qui servent à garder l'organisme en vie. Donc, de manière occulte, on finance indirectement la promotion de l'avortement.

Je cherche encore une seule source dans tout le panthéon catholique québécois, et même parmi les catholiques professionnels canadiens, qui comprend la véritable nature du problème. Ils sont tellement enervés de notre prise de position sur la doctrine et l'avortement qu'ils ne prennent même pas le temps de bien comprendre ce qu'on essaie de dire. C'est comme si le fait même qu'on soit orthodoxe ou pro-vie nous discrédite immédiatement de toute considération sérieuse, comme si ça serait strictement impossible qu'ils soient en erreur (puisque ce sont les extrêmists qui sont en erreur, par défaut).

2 commentaires:

Le Gentil Astineux a dit...

@Suzanne, pourquoi vouloir toujours mêler Jésus dans un débat gauche droite.

Revenez au temps de Jésus et selon les Évangiles les vrais méchants étaient les orthodoxes (les juifs et le sanhédrin)

Donc, ceux qui ont crucifié Jésus était des juifs orthodoxes. Si vous voulez comparez avec ce qui se passe aujourd'hui, ces orthodoxes étaient de droite.

Mais Jésus n'était ni de droite ni de gauche mais plutôt du centre. Il était au centre avec ses apôtres et sur la croix il était aussi au centre.

Concernant l'avortement : savez-vous que si ce n'avait pas été de l'avortement décriminalisé par Trudeau, le Québec serait indépendant depuis longtemps ?
Vous devriez remercier Trudeau car c’est à cause de lui si le Québec doit accueillir bon an mal an plus de 50,000 immigrants par année et au dernier référendum l'indépendance a été battu par +-50,000 voix. Vous savez pour qui vote la majorité des immigrants, n'est-ce-pas ?

Fraddé a dit...

@ Gentil

Pour les raisons qui justifient l’immigration, il ne faudrait surtout pas oublier l’exode de la communauté anglaise provoqué par vos gouvernements péquistes. N’est-ce pas ? Ça a fait tout un trou cette histoire-là !


Fraddé
P.S : «Reconnais le moment favorable» – Pittacos de Mytilène