20 mai 2011

Développement et Paix ne veut pas l'intrusion des évêques

D & P dans Le Devoir:

Nous désirons que le comité épiscopal permanent, tout récemment institué, chargé des relations avec DP, joue à plein son rôle de conseiller, mais s'abstienne de toute intrusion dans la gestion interne de ce dernier, qui doit pouvoir jouir d'une autonomie entière et retrouver son fonctionnement démocratique, mis à mal ces derniers temps.

Donc, Développement et Paix veut l'argent des catholiques, mais ne veut pas redevable à la communauté (par le biais de l'évêque).

Attitude typique la gauche: ils veulent être libres de faire ce qu'ils veulent avec l'argent des autres sans rendre des comptes à qui que ce soit.

Aucun commentaire: