1 avril 2011

L'hystérie féministe du Bloc

De la pure démagogie:

Depuis un peu plus de cinq ans qu’il est au pouvoir, on a pratiquement pris l’habitude de voir le gouvernement Harper attaquer les acquis des femmes. Après avoir repoussé la question de l’équité salariale, après avoir magouillé pour remettre le sujet de l’avortement à l’ordre du jour et traficoté les programmes d’aide internationale pour supprimer le financement des soins à l’interruption de la grossesse, après avoir supprimé le financement des groupes de revendication des droits des femmes au Québec, voilà qu’il passe aujourd’hui à une autre étape.

Remettre en question l'avortement?

Combien de fois doit Stephen Harper répeté qu'il ne cherche pas à faire le débat sur l'avortement?

Son discours hystérique est mensongère.

Si seulement c'était vrai que Harper était pro-vie.

Harper n'a pas supprimé des programmes qui visent à financer l'avortement.

Il a décidé d'en faire un nouveau qui ne le finance pas.

Mais pour les féministes de la trempe de Mme. Demers, le progrès féministe c'est être dépendante sur l'État pour exercer son pouvoir.

Wow, ça c'est de l'empowerment.

Si le gouvernement n'est pas d'accord: ah non, c'est l'apocalype, les femmes sont opprimées. Waah!

J'aimerais ben que toutes les femmes anti-féministes du Québec disent aux féministes qu'elles ne leur représentent pas. Personne ne leur a accorder le droit de parler au nom de toutes les femmes. Elles n'ont pas le monopole de la vérité sur les femmes et la condition féminine.

Les médias continuent le mensonge que les "groupes des femmes" représentent les femmes.

Est-ce que les hommes ont leur groupes à eux? Il existe des groupes masculinistes, mais ils sont loins d'être représentatifs des hommes.

Les féministes devraient être traitées de la même façon. Elles forment des groupes qui représentent une partie de la population féminine et elles propagent UNE idée parmi tant d'autres sur la question des femmes.

Et voilà l'idée la plus ridicule:

Il nous projette cinquante ans vers l’arrière en affirmant publiquement sa volonté de retourner les femmes à la maison.


Y a-t-il vraiment des gens qui croient que Stephen Harper CHERCHE à FORCER les femmes à retourner à la maison, contre leur gré?

Voyons.

Ce sont des fantasmes féministes qu'on devrait dénoncer.

Pourquoi personne ne dise la vérité? Pourquoi personne ne remet pas en question ses propos.

On a beau être contre Harper, mais ce genre de discours n'a même pas de bon sens. Ça n'a aucune relation avec la réalité. Comment les bloquistes peuvent-ils tolérer ce discours mensongère honteux?

Aucun commentaire: