21 avril 2011

Comme si l'enquête sur Développement et Paix n'était pas assez bidon

L'archévêque Martin Curre de St-Jean (Terre-Neuve) admet que Développement et Paix a écrit le rapport final.

I came back to Newfoundland and the report was being prepared at the office of Development & Peace, and I think by the CCCB by Mario Paquette,” said Archbishop Currie. “By Mario Paquette and by Michael Casey and them. I did not know anything about how the report was prepared.

...

Archbishop Currie acknowledged that LifeSiteNews’ investigation may well have been more accurate than that of his delegation. “With LifeSite, perhaps they would dig a lot deeper ... and make connections which perhaps we didn’t make because we don’t have that kind of access or time.”

Mais malgré tout, l'Archévêque ne nie rien de ce qui a été écrit!

J'ai trouvé ça drôle que l'évêque dit que les enquêteurs manquaient du temps.

Quand tu fais une enquête, tu prends le temps nécessaire pour cueillir tous les faits. Me semble que c'est évident!

Maintenant que cette information a vu le jour, les évêques ont le devoir de corriger la situation et refaire leur enquête, ou du moins renier celle qui a déjà faite. Dans le fond, leur rapport est diffamatoire contre LifeSiteNews.

Aucun commentaire: