9 mars 2011

Pourquoi le taux d'IVG augmente chez les ados françaises

Une chronique dans le Parisien donne des ses raisons.

Moi j'aimerais en suggérer une autre que personne n'ose sugggérer, même si c'est vrai de toute évidence.

Les ados ne sont pas assez matures pour avoir des relations sexuelles.

Ils (les gars et les filles) sont impulsifs et ne sont pas capables de prédire les conséquences de leurs gestes.

Pourquoi est-ce qu'on persiste à faire semblant que ce sont des petits adultes? Ils ne le sont pas. Alors, ils ne peuvent pas assumer les responsabilités d'adultes.

Je sais c'est parce qu'on ne veut pas être hypocrite. Dans le fond, bien des gens se voyaient maturs à 16 ans, et ils croient encore qu'ils l'étaient. Alors, pour être consistents, ils traitent la génération présente comme des adultes.

Une autre raison: les parents ne veulent pas faire l'effort d'essayer de décourager leurs enfants à avoir des relations sexuelles. Pas très cool, vous le savez. De plus, après une journée de travail, qui a le goût de planifier comment s'assurer que son ado ne cèdera pas à la tentation. Dailleurs, personne ne veut gâcher le party pour les ados. Certains parents revivent leur jeunesse à travers leurs enfants. C'est tellement le fun l'adolescence: le romantisme, la découverte.

Ouin, tellement le fun de tomber enceinte.

Si on se disait en tant que société qu'on veut prévenir les relations sexuelles entre ados, éventuellement, ça aurait des résultats. C'est sûr qu'il va avoir des ados qui vont avoir des relations sexuelles pareil, mais du point de vue collectif, il y aurait moins d'avortements MÊME sans la promotion de contraception.

C'est simple: avant la promotion de la contraception dans notre société, il y avait beaucoup moins de  sexe entre les ados qu'après sont introduction. On prenait pour acquis que les jeunes n'avaient pas d'affaire à avoir des relations sexuelles.

Mais, comme j'ai dit, on ne veut pas gâcher le party.

Aucun commentaire: