5 février 2011

Maxime Bernier: «nous n'avons pas besoin de la Loi 101»

Je suis très heureuse d'entendre dire que Maxime Bernier n'appuie pas la loi 101.

Question: au moment qu'il va avoir le pouvoir pour faire quelque chose en matière de langue (en tant que Premier Ministre, peut-être?) est-ce que ses prises de positions vont s'écrouler sous la pression de l'opinion publique?

Je ne m'investis pas trop trop dans les politiciens. Dailleurs, si on veut que l'état soins moins étatiste, il faut l'être nous aussi et agir comme si les politiciens, les élections et l'intervention de l'État n'était pas si importants que ça. Il faut trouver des solutions non-politiques à des problèmes qui ne sont pas, en fait, des problèmes politiques. Il ne faut pas s'adonner à la politique uniquement pour embarquer dans la course à chevaux électoraliste. Il faut penser plus à l'influence culturelle et communautaire. En fait, c'est comme ça que les mentalités changent.

2 commentaires:

Stephane.G a dit...

La plupart des femmes qui ont contre l'avortement sont des femmes qu'on baiserais pas de toute façon

Suzanne a dit...

Une chance.