8 février 2011

L'intimidation de la CSQ envers Les analystes

Il semble que la CSQ a menacé de poursuivre le site LesAnalystes à cause des commentaires que Ian Sénéchal a pemis de publier sur son blogue.

C'est drôle mais si ces commentaires sont si offensifs et haineux, pourquoi est-ce que la CSQ les a reproduits dans son communiqué de presse? N'est-elle pas aussi coupable que les auteurs de diffuser la haine?

Ah, mais quand qu'ils le font, c'est différent.

Heille, je me croyerais dans un roman d'Orwell.

Les gens ont le droit de dire ce qu'ils pensent, même des pensées haineuses. C'est ça la liberté d'expression.

Une des commentateurs, Reynald Berger serait aussi visé. Il a demandé à Ian Sénéchal de retirer ses commentaires, ce qu'il a fait.

Je suis un peu déçue, bien que c'est entièrement comprenable.

Si on ne veut pas que le Québec soit runné par les syndicats, il faut se tenir debout.

Ce que je trouve un peu ironique, c'est que la CSQ est supposé de protéger les travailleurs.

Qui a un discours anti-féministe? de "moumounes", "d'hommes castrés",
Les travailleurs!

J'ai déjà travaillé dans une shoppe. Je sais comment ça parle du monde de l'usine. C'est encore pire que ça. Coudonc, on dirait que ces syndicalistes n'ont jamais entendu parler des vrais travailleurs. Ou peut-être ils jouent aux vièrges offensées

Et la CSQ est supposée être le grand protecteur de la classe ouvrière?

Encore plus ridicule, le syndicat s'attaque aux commentateurs et non pas aux responsables.

On sait que les commentateurs ne représentent pas les opinions des blogueurs.

Est-ce que la CSQ va dénoncer les gauchistes qui traitent les autres de moumounes?

Bien sûr que non.

Leur campagne d'intimidation est hypocrite et dégueulasse. J'espère que ça ne restera pas là et que la presse va en parler.

Aucun commentaire: