11 février 2011

Le sexe ridiculisé

Avec le sexe, on a deux choix:

La sexualité débridée ou la sexualité règlée.

Soit on traite le sexe comme quelque chose qui sert au plaisir.

Soit on traite le sexe comme quelque chose qui sert à l'amour.

Quand on sépare le sexe de l'amour, en voilà le résultat: on traite le sexe comme un jeu et l'être humain comme un objet.

Si on veux arrêter ces petits concours adolescents, il faut parler contre les one-night stands, les bar des danseuses, la porno, les fuck-friends et ainsi de suite.

Parce que c'est ça qui mène à ces concours.

Dans le fond, c'est notre incapacité de voir le sexe comme quelque chose de sacrée qui nous empêche de voir clair. On est surtout dans le déni en ce concerne l'aspect procréatif. On essaie de se trouver des moyens de sépararer le sexe de la procréation, mais quand ça survient, le sexe devient une affaire qui sert au plaisir et non à l'amour.

Je ne dis pas qu'on doit avoir un enfant à chaque année. Mais en coupant le sexe de son aspect procréatif, on le désacralise. Quand tu sais que tes relations peuvent produire un enfant, tu prends la chose un peu plus au sérieux.

Aucun commentaire: