17 novembre 2010

Les églises évangéliques: pas plus corrompues que le reste de la société

Ne se jamais fier sur les journalistes en ce qui concerne le religieux.

Parce la grande majorité entre eux n'ont pas de culture religieuse.

Aujourd'hui sur Cyberpresse on parle des Église évangéliques et leur "culte de l'argent".

Il faut l'avouer que dans certaines églises, les questions d'argent prennent beaucoup de place. C'est le moins qu'on puisse dire.

Mais de là à dire que les églises évangéliques sont un culte de l'argent, c'est un mensonge.

Cinq des Églises visitées au cours des dernières semaines par La Presse ont respectivement récolté 67 000$, 89 272$, 643 840$, 1,3 million et 4,3 millions. Ces sommes apparaissent sur les déclarations remises en 2009 à l'Agence de revenu du Canada.

La plus petite Église louait un local. Les autres possédaient chacune des terrains et immeubles d'une valeur totale de 425 000$, 1,8 million, 3,2 millions ou 8 millions.

Bien que des paroisses catholiques ne récoltent pas des millions, une paroisse catholique peut récolter cent ou deux cents mille piasses par année. Une cathédrale pourrait récolter plusieurs centaines de millions.

Les Église évangéliques n'ont pas de véritables cathédrales.

Quand on fait cette comparaison des église évangéliques et des églises catholiques, ça ne semble être une très grande différence.

La grosse différence peut-être, c'est que le prêtre est payé une toute petite somme pour ses dépenses quotidiennes.

Tandis que les pasteurs sont payés de plus grands sommes. Parce qu'ils sont mariés. Et ont plusieurs enfants. Dans ce reportage, on parle d'un père de cinq enfants.

Je ne veux pas défendre la corruption des voleurs. Cependant, compte tenu des projets d'expansion (tiens, des chrétien qui prennent l'évangélisation au sérieux!) c'est un peu normal qu'il récolte des grosses sommes d'argent.

Est-ce que ça veut dire que les Évangéliques sont plus corrompus que les gens ailleurs? Non. Devraient-ils être plus honnêtes? Oui.

Mais on ne peut pas juger le tout par la minorité. C'est ce qu'on fait ici.

Aucun commentaire: