19 novembre 2010

L'archévêque de Papeete condamne l'avortement:

Dans le contexte du Veillée sur la Vie Naissante qui aura lieu le 27 novembre à travers le monde:

L'avortement est une pratique très ancienne, mais dans notre monde matérialiste, on s'emploie à la banaliser et à la déculpabiliser. On proclame que c'est un droit de la femme et à la limite, s'il y a un coupable, c'est le médecin qui refuse par motif de conscience de pratiquer une I. V. G. Cette tentative de banalisation de l'avortement finit par pénétrer les esprits et nous risquons tous d'oublier la gravité d'un acte qui interrompt brutalement une vie déjà commencée même si cette vie reste encore intra-utérine.

Cependant les faits résistent aux déclarations mensongères et un nombre important de femmes ne se remet pas d'avoir pratiqué un avortement. Leur conscience tourmentée les poursuit, au point qu'aux États-Unis certains médecins se sont spécialisés dans la médecine du syndrome post-avortement.

Le Pape nous invite donc à la prière, prière pour que notre conscience reste éveillée et refuse de se laisser abuser par les sophismes de la culture de mort, prière pour que nous ayons le courage de témoigner de nos convictions et de défendre la vie. Prions aussi pour que l'Esprit Saint éclaire les consciences et que la vie soit de plus en plus respectée.
Si seulement tous les évêques pouvaient être aussi directes et sans compromis.

H/T: Chrétienté.info

Aucun commentaire: