15 novembre 2010

La souffrance de la femme après l'avortement

Certains psychiatres affirment n’avoir jamais rencontré de femmes qui ne souffrent pas de séquelles psychologiques après un IVG, même si elles ne font pas toujours le lien entre leurs troubles et l’avortement.

Aucun commentaire: