3 novembre 2010

La drogue: Comment mentir avec la vérité

Selon un rapport:

Les effets de l'alcool sont profonds et surpassent ceux d'autres drogues, montrent les travaux de chercheurs britanniques qui ont examiné plusieurs substances (dont la cocaïne, l'héroïne, l'ecstasy et la marijuana).

Ainsi, une consommation excessive d'alcool endommage pratiquement tous les organes du corps, augmente le taux de mortalité sur les routes, contribue à l'éclatement des familles et coûte très cher en soins de santé, en services sociaux et en emprisonnement.

Selon le Pr David Nutt, de l'Imperial College London, l'alcool se révèle bien plus dangereux que les drogues dures illégales comme l'héroïne ou le crack si tous ses effets sur les individus et la société sont pris en compte.

Les résultats de cette étude publiée dans The Lancet montrent que l'héroïne, le crack (dérivé de la cocaïne) et la méthamphétamine sont les drogues les plus mortelles.

Cependant, si l'on tient compte des effets pour la société, l'alcool devient le plus dangereux, suivi de l'héroïne et du crack.

On n'a pas comparé les drogues de façon égale.

N'importe quelle consommation excessive de drogue sera dangereux.

Bien des gens surviennent à une brosse.

Mais les overdoses tuent beaucoup plus.

Alors on ne compare pas les pommes aux pommes.

Il n'y a pas beaucoup d'alcooliques qui volent des banques pour avoir leur drogue. Il y en a peut-être une pognée. Mais c'est plus commun parmi les drogués.

L'alcool est aussi plus commun que les autres drogues. On peut imaginer les effets sur la société si l'héroïne était aussi disponible. Au 19e siècle, l'opium (qui, comme le héroïne, est fait à partir du pavot) était extrêmement répandue en Chine. Le nombre de dépendants étaient astronmiques.

Franchement, je trouve que la publication de ce rapport sans critique était irresponsable.

Aucun commentaire: