18 octobre 2010

L'arrogance athée

Richard Martineau écrit:

C’est fou comme la raison prend le champ quand la religion se pointe le bout du nez.

Prenez tout le brouhaha sur la canonisation du frère André.

On parle de ses prétendus miracles comme s’il s’agissait d’une vérité historique et scientifique!

Mais ce sont des vérités.

Mais comme un athée n'est pas d'accord, alors, c'est automatique que ce n'est pas vrai!

Coudonc, le journaliste n'a pas le droit de les traiter comme une vérité?

On n'est pas obligé d'être laïque pour plaire aux masses.

Un peu de scepticisme, s’il vous plaît!

Les anti-religieux ont le droit de critiquer la religion sans vraiment apprendre la pensée derrière les croyances.

Ah oui, peut-être ils ont une connaissance superficielle des enseignements. Mais ils n'ont pas une bonne compréhension.


Pour qu’un miracle soit «authentifié», nous dit-on, il faut que le «miraculé» ait prié seulement le frère André.

Car s’il a aussi prié un autre saint (saint Bernard de Menthon, par exemple, le saint des alpinistes, ou saint René Goupil, le saint des anesthésistes), on ne pourrait pas savoir si c’est vraiment le frère André qui l’aurait guéri ou si ce n’était pas son voisin de nuage.

Allô?

Où est passé notre sens critique?


Remarqu'il présume que les religieux ne peuvent pas faire preuve de sens critique.

Ce sont des conneries d'avance.

Ce qu'il exige, c'est que la classe médiatique démontre un esprit anti-religieux, qu'elle conforme aux croyances de Richard Martineau.

Imagine ce qui arriverait si moi, en tant que catholique, j'exigerais que les journalistes démontrent leur sens critique en ne pas traitant l'athéisme avec sceptisme.

On dirait que j'essais d'imposer mes valeurs.

Souvent, les non-croyants ont un esprit d'entitlement et pensent que tout le monde devraient penser comme eux. Et ceux qui ne le font pas sont sans raison.

C'est de l'arrogance intellectuelle.

3 commentaires:

Éléonore a dit...

Au yeux des athées d'aujourd'hui, un miracle devrait être prouvé scientifiquement, mais cela est un non sens, la médecine se gardera toujours une porte de sortie en disant: il ya une cause rationnelle simplement nous ne la connaissons pas.

Les athés se font un image du croyant comme étant un niais, dépourvue de sens critique, peu instruit, influencable, etc.
Il y aurait même eu une étude de faite qui prouverait que les athés sont plus intelligents. Devines quoi l'étude a été faite par un militant athé... il a du interroger 3 de ses chums,,, un peu comme Kinsey ;)
Pourtant les universités sont remplis de gens croyants diplomés de tous les domaines, ils doivent pas tous être si niais !

Sébas_016 a dit...

Ben non, Martineau c'est un 'grand talent' et un 'grand intellectuel'
;-)

p.s.
L'avenir du Québec chrétien et croyant est assuré avec des individus comme lui (pour défendre les athées). Laissons-le se pendre tout seul... et les gens vont finir par comprendre.
;-)

p.p.s
Plusieurs grands penseurs(de vrais 'grands', cette fois-ci), étaient de fervents croyants. Mais shutte, ne le dites pas à Martineau, sa 'foi' d'athée risque d'être ébranler...

Sébas_016 a dit...

"ébranlée"