27 octobre 2010

On ne peut pas payer les gens à avoir des enfants

Dans certains pays du monde, la population diminue au lieu de croître, surtout dans les pays ex-communistes où l'avortement est un moyen de contraception.

Prenons par exemple la Bulgarie.

Même après avoir augmenter le congé-maternité à 58 semaines (oui, vous avez bien lu) payé à 90% de son salaire, en plus d'autres prestations, le taux de fertilité n'a qu'augmenter de 1.4 à 1.6.

Vous savez, ce congé de maternité ferait rêvé bien des féministes occidentaux. Mais les Nations-Unies le voient d'un autre oeil:

Dans son rapport sur « Les femmes et le travail », l'OCDE n'encourage pas à faire trop durer le plaisir :

« Le congé parental rémunéré, en maintenant les femmes hors du marché du travail pendant des périodes prolongées, peut réduire les taux de participation, car les qualifications se dévalorisent et la progression des carrières et des salaires est interrompue.

Notre analyse suggère que l'augmentation du congé parental au-delà de vingt semaines a un impact négatif sur le taux d'activité des femmes. »


Ces mères aux foyer nuisent aux objectifs féministes, voyez-vous. On veut des congés de maternité, mais on ne veulent pas que les femmes s'en servent trop. Le choix personnel, oublie-ça.

Tellement contente d'être une mère au foyer et de nuire au féminisme!

On voit bien que malgré la tentative d'essayer d'acheter des enfants, si les couples en veulent pas, il y en aurait pas, surtout dans un pays où l'avortement est répandu.

Si on veut augmenter le taux de natalité, il faut revaloriser la famille et soutenir le mariage-- parce que le mariage c'est ce qui est le meilleur garant à la famille, malgré tout ces difficultés.

Encore une fois, c'est une question de valeurs.

Si on ne réussit pas à augmenter le taux de fertilité, c'est notre choix comme société, mais on ne devrait pas être surpris si ceci affaiblit notre société.

1 commentaire:

Le Gentil Astineux a dit...

@Suzanne, il y a quelques temps, j'écoutais à la TV un Hidou philosophe, qui disait que le seul moyen qu'en Inde on ne fasse moins d'enfants c'était de les enrichir pour qu'ils deviennent plus égoiste.