26 octobre 2010

Le Saint-Siège prépare un synode sur la Nouvelle Évangélisation en 2012

Selon le Saint Père:


« La nécessité de reproposer l'Evangile aux personnes qui le connaissent peu ou qui se sont éloignées de l'Eglise a souvent été soulignée durant les travaux de l'Assemblée » pour le Moyen-Orient, a-t-il rappelé.

Excuse mon cynisme.

Mais comment peut-on évangéliser les non-croyants quand le clergé catholique en Occident ont généralement abandonné les dogmes de la foi.

On ne parle plus du salut. On ne parle plus de l'âme. On a abandoné la spiritualité traditionnelle qui repose sur la discipline psychologique et corporelle. À en juger les discours des prêtres, notre foi c'est une sorte de pop psychologie transmise par des histoires de Jésus. On ne parle plus de Jésus et du Père comme s'ils étaient divins. Croire en lui est devenu quasiment facultatif, une sorte de porte-bonheur psychologique.

Et ne parle surtout pas du péché. Le péché, ça n'existe plus, comme dirait les humanistes.

Même pas dans l'Église, j'ajouterais.

Ce qui va se produire, c'est que les évêques vont rédiger des beaux documents qui ne seront qu'à moitié appliqués sur le terrain.

Parce que la majorité des prêtres, des théologiens et des fonctionnaires de l'Église n'y croient pas.

Je n'ai rien contre la pop psychologie catholique. On a tous besoin de guérison sous toutes ses formes. On a tous besoin d'apprendre à pardonner. C'est nécessaire de développer les connaissances pour entretenir les relations humaines.

MAIS, il faut le faire dans le bon cadre. Parce que sans le cadre surnaturel, toute cette psychologie perd son véritable sens.

Autrement, on n'arrête pas parler du "moi"-- mes blessures, mes peines, mes souffrances, mes problèmes, pôôôôôvre moi, que je fais pitié, je suis une vicitme, je dois me libérer de moi-même pour le fait d'actualiser mon potentiel, etc etc.

C'est un peu égocentrique.

Il faut savoir regarder au-dela de nos petites misères. Notre foi devrait se concentrer sur Dieu-- non seulement comme le Dr. Phil célèste, mais comme l'objet surnaturel et ultime de notre bonheur.

Dieu, c'est la joie parfaite. Notre destin devrait être le ciel. Pas la paix intérieure-- aussi souhaitable que ce soit.

Mais, les prêtres ne seront pas comment évangéliser parce qu'il ne croient pas dans le véritable message de la foi. La foi c'est croire en Dieu à cause qu'il est complètement fiable et aimant. C'est raisonner que Dieu est plus intelligent que nous, alors on devrait accept sa Parole, même si on ne le comprend pas toujours sur le coup.

Mais non, c'est de l'intrégrisme, ça. Il y a trop de prêtres qui ont peur de se faire traiter d'intégriste parce qu'ils ne veulent pas parâitre imbéciles aux bien-pensant. C'est le fun quand le monde te pense cool et raisonnable. Te faire traiter de Taliban, c'est comme une des pires choses dans notre société.

Une crucifixion verbale, si vous voulez.

Jésus nous a dit de s'attendre à ça. Il a dit: si le monde te haït, rappelle-toi que le monde m'a haït en premier.

Peut-être avant de penser à évangéliser les autres, le Saint-Siège aurait intérêt à évangéliser le clergé en premier, leur réapprendre les ABC de la foi pour que les gens qui sont déjà croyants puissent être enseignés.

1 commentaire:

Sébas_016 a dit...

Encore d'accord avec vous !

Moi j'ai une prière -continuellement- en tête (et dans mon coeur), pour notre époque et elle vient d'un Pape qui a eu une vision -vraiment incroyable- pour notre(?) époque:

"Saint Michel Archange, défendez-nous dans le combat; soyez notre protecteur contre les méchancetés et les embûches du démon.

Que Dieu lui commande, nous vous en supplions; et vous, prince de la milice céleste, par le pouvoir divin qui vous a été confié,précipitez au fond des enfers Satan et les autres esprits mauvais qui parcourent le monde pour la perte des âmes.

Amen."


A réciter plusieurs fois par jour...

p.s.
Le dimanche du bon pasteur, 24 avril 1994, le Saint-Père Jean-Paul II a vivement recommandé "la pratique quotidienne de la prière à l'Archange Michel, instaurée par Léon XIII"