26 août 2009

Une autre maudite consultation-- Jean Charest cherche à plaire à la gauche

(Saint-Hyacinthe) S'inspirant de Lucien Bouchard et de son sommet économique de 1996, le premier ministre Jean Charest tiendra une «vaste consultation» d'ici le prochain budget afin de définir les moyens de retrouver l'équilibre budgétaire.


Donc, on va dépenser une énorme somme d'argent pour demander au peuple comment couper dans le gras.

Trouvez l'erreur.

On sait pourquoi c'est nécessaire. S'il coupe dans le budget, les gauchistes vont monter aux barricades.

Le gouvernement fédéral et le gouvernement ontarien ont des consultations pre-budgétaires sur internet. D'après moi, c'est beaucoup plus efficace que faire le tour du Québec, à entendre le monde chiâler en personne. Qu'est-ce qu'ils ont à dire en personne qu'ils ne peuvent pas communiquer par écrit?

Pourquoi ne pas juste prendre les décisions nécessaires. Je suis en faveur de la consultation, mais quand le Premier Ministre annonce une consultation majeure, ce n'est pas pour embarquer le p'tit peuple. C'est pour contrer les socialistes qui vont s'opposer à ses mesures.

Aucun commentaire: