3 août 2009

L'adultère chez les Français

Le Figaro Madame a publié une série d'articles interessants sur l'infidélité. En voici quelques extraits:


Double vie ou libertinage ont tous les deux de sérieux inconvénients : il faut se cacher, accepter de jouer avec le feu, assumer de menacer, voire de perdre, le couple établi pour lequel on a fait tant d’efforts. Pour certains, l’infidélité sera vite trop fatigante. La nouvelle vague des trentenaires, adeptes du no-sex, par répulsion contre les vagues pornographiques et la sexualité tous azimuts, en est bien la preuve.





« Nous affichons des identités de plus en plus éclatées. Alors pourquoi, en changeant de peau, ne changerait-on pas de conjoint ? Aujourd’hui, l’infidélité, quand elle existe, dure finalement peu. On n’additionne plus, on alterne. Quand le lien amoureux n’est plus assez fort, on quitte, et on refonde un couple et une autre famille. »


Ce qui n'es pas vraiment mieux. On ruine un vie de couple pour aller en ruiner un autre. Changer de conjoint, c'est beaucoup d'effort aussi.

1 commentaire:

Suzanne a dit...

Ils essaient de nous faire croire que c'est à la "mode" d'être infidèle.