13 août 2009

La vie est cheap dans notre pays


Mais n'adressez surtout pas la question:

La vie est ainsi traitée comme une simple marchandise soumise à la seule loi de l'offre et de la demande. En conséquence, le responsable des services de santé de Montréal est animé par la seule perspective de chercher à rassurer la population qu'on n'a pas à craindre que la loi 34 vienne limiter cette surconsommation. Et les membres de l'opposition parlementaire n'ont pas de préoccupation plus élevée que de viser à se faire du capital politique de bas étage à l'occasion d'une question si hautement éthique.

Le Québec est un des rares pays au monde où l'avortement est objet d'un traitement quasi à bar ouvert. Il y a de quoi s'interroger sur notre culture et notre devenir collectifs quand on sait qu'on juge une civilisation par le traitement qu'elle réserve aux formes de vie même les plus rudimentaires et aux êtres les plus démunis.

Aucun commentaire: