20 août 2009

Exemple de ce qui m'énerve à propos du féminisme

Depuis des décennies, les féministes clament pour qu'il y ait plus de femmes au pouvoir. Tant et aussi les législatures auront moins de 50% représentation féminine, les féministes ne seront jamais contente.

Voilà que le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a annoncé qu'il allait inclure quelques femmes comme ministre dans son gouvernement.

Bien voilà-- un pas dans la bonne direction, hein?

Certainement non. Les femmes nominées sont des conservatrices.

Dont elles ne servent rien à la cause féministe.

Un gouvernement 100% masculin mais gauchiste pourrait faire l'affaire des féministes du point de vue de politique.

Mais les féministes ne seraient pas contentes de ça. Parce qu'il manque des femmes.

Mais pas n'importe quelles femmes.

Des féministes!

Donc toute l'histoire de vouloir une représentation equitable des femmes-- c'est faux.

Elle veut que 50% des législatures soient féministes.

Donc, ça n'a rien à faire avec le désir de voir les femmes au pouvoir.

En fait, ce que les féministes veulent, ce sont les féministes au pouvoir.

Mais, ça ne serait pas très rassembleur de clamer pour la représentation féministe. Donc, c'est mieux de parler de représentation féminine.

Mais si 50% des députés sont conservatrices, ça ne marche plus.

Pourquoi continuer ce jeu? Pourquoi qu'on ne dénonce pas les jeux de mots des féministes?

3 commentaires:

Suzanne a dit...

Il est de plus en plus observable qu’il existe un féminisme de droite

http://ysengrimus.wordpress.com/2009/10/15/sur-le-feminisme-de-droite/

Nier cette sorte de « consécration » sociale du féminisme, c’est quand même un peu se mentir…
Paul Laurendeau

Suzanne a dit...

Veuillez ne plus spammer mon blogue avec le même URL. Il n'existe pas pour faire la promotion du tient.

Suzanne a dit...

Veuillez venir mettre un lien sur le mien. Je fais la promotion de tout ce qui debat et communique...
P.L.