10 juin 2009

Le foetus et la douleur

Un article interessant:

On sait aussi que le fœtus est sensible à la douleur, dès la 20e semaine de grossesse, comme l’explique le docteur Hamza, chef de service d’anesthésie- réanimation à l’hôpital Saint-Vincent-de-Paul à Paris. « Avant, on considère qu’il s’agit simplement de sensations réflexes, qui cheminent jusqu’au système nerveux comme un courant électrique, mais la connexion avec le cortex cérébral ne se fait pas, si bien que le fœtus n’a pas “conscience” d’avoir mal. À partir de la 20e semaine, ces connexions vont se mettre progressivement en place. Et dès la 25e semaine, il a tout ce qu’il faut pour intégrer une sensation douloureuse. » En revanche, son système d’inhibition de la douleur n’est pas encore mature (des recherches très récentes l’ont montré) : autrement dit, il souffrirait même – comme le nouveau-né – davantage qu’un enfant de 2 ans.

Son extrême sensibilité à la douleur a mis néanmoins du temps avant d’être prise en compte. « La situation il y a dix ou vingt ans était catastrophique, souligne le docteur Hamza : en 1998, il arrivait encore qu’on opère des fœtus et des nouveau-nés sans anesthésie. Aujourd’hui les équipes ont beaucoup progressé et utilisent la plupart du temps des analgésiques, dès qu’elles pratiquent une intervention douloureuse. Mais il reste encore, ajoute-t-il, des scientifiques purs et durs qui continuent à dire “il bouge, mais on n’est pas sûr qu’il souffre”. »

Aucun commentaire: