14 avril 2009

Pourquoi est-ce qu'il n'y a pas plus d'athées dans le mouvement pro-vie?



Selon le chroniqueur Ed West du Telegraph à Londres :

In fact, the reason I object to abortion is not because I've been indoctrinated by Christianity but because I fear that this life is all there is, in which case that's a pretty rotten deal for the unborn.


En somme, il croit que l’enfant à naître mérite le respect. Ce n’est pas une croyance exclusivement religieuse. C’est sûr que les catholiques et autres chrétiens sont les plus fervent supporteurs des droits des enfants à naître. Mais c’est justement parce que les croyants sont les plus fermes défenseurs de la primauté de la vie.

Les athées n’ont peut-être pas le même degré de passion pour ce sujet. Ou peut-être ils ont peur de se faire étiqueté comme un intégriste—ce qui est bizarre, étant donné qu'un bon nombre d'athées défendent le droit de penser librement. M'enfin.

Si les athées et les autres non-religieux souhaitent voir la reconnaissance de l’enfant à naître, les croyents ne peuvent pas infuser les valeurs « humanistes » à leur place. C’est à eux de se mettre l’œuvre.

Et voilà un excellent commentaire :

The greatest enemy of abortion is education. Ignorance and apathy can only prevail for so long...


Entièrement en accord. Si vous montrer les faits—juste les faits sur l’avortement, la bataille est à moitié gagnée.

Aucun commentaire: