10 avril 2009

Le Christ et la souffrance

Zenit:

Le prédicateur [le père Raniero Cantalamessa] a cité un défi lancé aujourd'hui à la foi, qui « s'est traduit dans un slogan publicitaire écrit sur les bus de Londres et d'autres capitales européennes : ‘Dieu n'existe probablement pas. Cessez donc de vous inquiéter et profitez de la vie' ».

« Le message sous-jacent est que la foi en Dieu empêche de profiter de la vie, qu'elle est ennemie de la joie. Sans la foi, il y aurait davantage de bonheur dans le monde ! », a-t-il commenté.

(...)

« Le Christ n'est donc pas venu augmenter la souffrance humaine ou prêcher la résignation à la souffrance ; il est venu lui donner un sens et en annoncer la fin et le dépassement, a-t-il poursuivi, en reconnaissant que « la souffrance reste certes un mystère pour tous, spécialement la souffrance des innocents, mais sans la foi en Dieu celle-ci devient immensément plus absurde ».

Revenant au slogan publicitaire lancé à Londres, le P. Cantalamessa a commenté : « Dieu n'existe probablement pas » : il pourrait donc exister, on ne peut pas exclure totalement le fait qu'il existe. Mais cher frère non croyant, si Dieu n'existe pas, moi je n'ai rien perdu ; si en revanche il existe, tu as tout perdu ! »

Aucun commentaire: