15 avril 2009

Vous êtes pas écoeurés de mourir bande de caves?

Alain Crevier soulève la question de la couverture de l'Église catholique dans les médias.

D'une certaine manière, je trouve la question un peu stupide.

Les fidèles québécois sont vraiment trop passifs. Je ne parle pas des militants go-gauchistes qui cherchent à refaire l'Église. Je parle des fidèles orthodoxes. Je sais qu'ils existent, mais j'ai l'impression qu'ils attendent que les élites de l'Église fassent de quoi pour qu'elle deviennent plus orthodoxe. C'est un peu commen attendre le retour de Jésus, ça va arriver un jour loin dans l'avenir, mais ça donne rien de rester sur le derrière à ne rien faire. (Bien que c'est plus facile...mais pendant ce temps-là rien ne change!)

Dans la pensée québécoise, c'est aux autres de résoudre les problèmes. L'individu est capable de rien. Il ne faut pas oser, les gens vont te trouver "à part", pis il ne faut surtout pas être "à part" au Québec. Il ne faut pas défier la pensée unique go-gauchiste, il ne faut pas franchir les bornes. Il faut rester timide et dire des platitudes avec lesquelles tout le monde va être d'accord, même si tout le monde sait au fond que ce sont des platitudes.

Il n'y a pas personne dans cette Église capable de faire chier un peu? Ça redonnerait un peu de vie à notre foi.

Une citation de Jordi Bonet me vient à l'esprit:

"Vous êtes pas écoeurés de mourir bande de caves?"

Et alors? Êtes-vous écoeurés?

Aucun commentaire: